1. Accueil
  2. Culture
  3. Pop culture
  4. "Dark Souls 3" : l'angoisse, la frustration et une beauté ténébreuse sublimées
5 min de lecture

"Dark Souls 3" : l'angoisse, la frustration et une beauté ténébreuse sublimées

TEST - Le troisième volet de la saga de dark fantasy, célèbre pour sa grande difficulté, rassemble le meilleur de From Software.

Dans "Dark Souls 3", vous incarnerez une Morteflamme brillant parfois telle une braise à travers un monde de ténèbres
Dans "Dark Souls 3", vous incarnerez une Morteflamme brillant parfois telle une braise à travers un monde de ténèbres
Crédit : Dark Souls 3 / From Software
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Dark Souls 3 se veut comme la fin d'une trilogie mais le jeu est réellement l'aboutissement de toute la dernière production du studio japonais From Software. Scénario, construction, gameplay... Les meilleurs éléments de Demon's Souls (premier jeu du genre) sorti en 2009 sur PlayStation 3), Dark Souls 1 et 2 et de Bloodborne ont été compilés dans Dark Souls 3.

Que vous offrira Dark Souls 3 ? Des palpitations, c'est une certitude. Vous aurez peur de mourir. Vous mourrez. Vous bouillonnerez de frustration. Vous vaincrez... avant de trembler de nouveau et de mourir inlassablement. Les Souls offre un système de jeu fondé sur le "die and retry" (mourrez et recommencez). Une marque de fabrique à l'origine de la grande popularité des jeux. Les gamers sont plutôt masochistes manifestement. Comme dans la vie, deux ou trois coups d'épées sont nécessaires pour se défaire d'un ennemi. Il en ira de même pour votre personnage, souvent très fragile face aux hordes de créatures cauchemardesques qui peuplent le royaume de Lothric. Les soins et les points de sauvegarde, les fameux "feux de camp", sont rares et précieux. Vous marcherez dans une embuscade ou face à un monstre trop fort. Vous mourrez (encore). Et vous reviendrez au dernier feu de camp, prêt à refaire tout le chemin jusqu'à celui qui vous a tué afin d'essayer une nouvelle stratégie. Quand vous triompherez la jubilation sera totale. On vous le garantit.

Pour le plaisir de mourir, encore et encore

Devant ce système, deux grandes catégories de joueurs émergent. Ceux qui enrageront avant de briser leur manette face à un boss retors après la troisième tentative et qui abandonneront le jeu en pestant sur son côté "infaisable" et "injuste". Et il y a ceux qui enrageront tout autant mais qui, après un peu de persévérance, réussiront à avancer avec un sentiment de satisfaction que peu de jeux arrivent à égaler. Nous ne pouvons que vous conseiller d'appartenir (même si cela réclame un grand effort) à cette deuxième catégorie. Car, à y regarder de près, Dark Souls 3 n'est jamais "injuste" et il y a toujours une façon de réussir. En général, il faut patient et observateur.

Ambiance crépusculaire et château labyrinthique sont au programme
Ambiance crépusculaire et château labyrinthique sont au programme
Crédit :

Si vous persistez, un monde splendide vous attend. La série des Souls n'est pas là pour vous émerveiller de couleurs pop saturées. Préparez vous à un camaïeu de gris, de marron, de beige. Loin d'être morne, le jeu se veut réaliste dans son design et son architecture baroque et médiévale. C'est la nostalgie et une forme de désespoir sublime qui transparaît des décors, des ruines, des villages. Tout est détaillé et la direction artistique est particulièrement soignée. Même la modélisation des personnages, qui pourtant n'était pas le fort de From Software, ressemble enfin à quelque chose. Les animations sont belles et la fluidité est au rendez-vous même si par-ci par-là quelques ralentissements se font sentir. Les possesseurs de Xbox One semblent en connaître un certain nombre, nous avons testé une version PS4 stable et les joueurs sur PC pourront (s'ils disposent d'une bonne machine) bénéficier des meilleurs graphismes avec même 60 images par secondes (et donc une grande clarté dans les mouvements).

Une conclusion brillante

À lire aussi

From Software semble avoir écouté les critiques de ses précédentes productions. Dark Souls 3 reprend la barre de mana (qui vous permettra d'utiliser sortilèges et compétences) de Demon's Souls, le rythme et la réactivité de Bloodborne dans un univers proche du jeu de référence qu'est Dark Souls, premier du nom. Un "best of" donc. Les combats sont nerveux sans tomber dans la frénésie de Bloodborne, le système de magie est varié et certains ajouts comme les compétences spéciales de chacune des très nombreuses armes sont de vraies bonnes idées.

Pour les amateurs du "lore", l'histoire secrète de la saga, sachez que Dark Souls 3 aura beaucoup à vous offrir. Il y aura bien entendu beaucoup de satisfactions pour les connaisseurs qui trouveront des réponses fondamentales dans ce dernier épisode (ainsi qu'un bon lot de nouvelles questions). Les novices prendront également plaisir à découvrir cet univers qui, pour ce troisième épisode, fait l'effort d'être moins nébuleux. Les dialogues et mises en scène sont plus nombreux. Il faudra cependant toujours tenter des nouvelles interactions, lire les descriptifs des objets et fouiller chaque recoin pour découvrir l'ampleur du scénario. N'hésitez pas à refaire le jeu avec une classe différente, différents choix... La rejouabilité est totale.

À vous de choisir votre méthode de combat préférée : boules de feu, arc, hache, fouet...
À vous de choisir votre méthode de combat préférée : boules de feu, arc, hache, fouet...
Crédit :

Pour renforcer ce côté plus accessible et agréable sachez aussi que les feux de camp sont un peu plus nombreux. Ne vous attendez pas à un point de sauvegarde juste avant un grand boss - il ne faut pas exagérer - mais avec un subtil système de raccourcis et de téléportation, voyager est plus plaisant et moins punitif. Ne vous attendez tout de même pas à une promenade de santé. Si vous touchez un Dark Souls pour la première fois, le choc va être particulièrement violent. Car si vous galérez avec deux petits ennemis... je vous laisse contempler l'angoisse d'affronter un arbre géant, une armée de pyromanciens (oui, une armée contre vous, très équilibré n'est-ce pas ?) ou des guerriers dont la lame enflammée va vous donner des cauchemars. Si vous aurez l'impression d'évoluer seul, sachez que comme d'habitude, les autres joueurs en ligne seront là pour vous guider (une salle avec de nombreuses tâches de sang vous indiquera qu'un boss n'est pas loin) et leurs messages pourront vous aider (ou vous piéger). Vous pourrez aussi les affronter dans votre monde ou dans le leur grâce à un système de jeu multijoueur plus clair.

Immense point fort pour le jeu : la construction des niveaux où tout est connecté ou presque, où les temps de chargements n'existent pas entre les zones. Vous avez à faire à un monde profondément cohérent. La musique signée Motoi Sakuraba (Baten Kaitos, Vakyrie Profile) et Yuka Kitamura (Bloodborne) est une merveille. Les chœurs s’entremêlent à des orchestrations enlevées et puissantes. Chaque rencontre avec un boss devient épique et chaque retour au sanctuaire de Lige-Feu (votre maison en quelque sorte) sera empreint de mélancolie. Du grand spectacle... pour qui sait composer avec ses nerfs.

Les plus

- Des combats épiques, stratégiques et justes
- Une histoire moins cachée
- C'est beau pour les yeux et pour les oreilles
- Construction du monde cohérente
- Des bosses que vous adorerez détester
- Des armes, armures, objets, sortilèges, bijoux... par centaines
- Beaucoup de lieux, de personnages et de choses à faire
- Bonne rejouabilité

Les moins

- Les menus un peu arides et vieillots
- Certains sortilèges mal équilibrés
- Quelques chocs avec les textures
- Des chutes de frame-rates et quelques soucis d'affichage (qui devraient être réglés après des patches)
- Très pénible pour les impatients (mais excellent outil pour apprendre la persévérance)

Dark Souls 3 (From Software, Bandai Namco) est sorti le 12 avril 2016 sur PlayStation 4, Xbox One et PC.

La rédaction vous recommande
Sur les thématiques :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/